Les campeurs #61: On The Wild Side » Le Campement Darwin
Darwin

Le Campement, la pépinière développement durable et innovation d'usages de la Ville de Bordeaux

Bordeaux

blog

15 mars 2019 / 01h03 / Général

Les campeurs #61: On The Wild Side

Anne-Sophie – Fondatrice de On The Wild Side

Pouvez-vous nous dire qui se trouve derrière « On The Wild Side » ?

Anne-Sophie: « C’est moi! Anne-Sophie, pour me présenter rapidement, j’ai travaillé pendant plus de 12 ans dans la beauté, d’abord chez l’Occitane puis ensuite chez L’Oréal (division luxe). J’ai toujours été passionnée par les cosmétiques ».

 

D’où vous est venu cette idée de créer votre entreprise dans le domaine du “cosmétique clean” ?

Anne-Sophie, avait la volonté de changer de vie et de quitter le rythme parisien très effréné, pour renouer avec une vie plus « slow », ici à Bordeaux, et pour se reconnecter avec la nature. « J’avais la sensation qu’un cycle prenait fin et qu’un nouveau départ s’offrait à moi, on peut parler d’un alignement des planètes ». Pour la petite histoire, c’est dès l’enfance que la passion des cosmétiques lui est venue: « Ma mère était pharmacienne, et quand j’étais petite, je la voyais sur sa paillasse faire des crèmes, c’est de là que tout est parti ».

 Après de nombreuses années dans ce domaine, voici l’heure du déclic, ça faisait longtemps qu’elle ressentait l’envie de se lancer dans l’entrepreneuriat. C’est en lisant un livre d’Edgar Morin « Impliquons-nous » qui dit qu’on peut tous être acteurs du changement que cette envie de création est devenue une volonté de se lancer et de faire les choses différemment. C’est donc naturellement vers le domaine de la cosmétique que s’est tourné Anne-Sophie; un domaine dans lequel il y a plein de choses à faire pour aller vers une cosmétique plus sécurisante et toujours avec de la qualité, de l’émotion, du plaisir et de l’efficacité.    

 

ON THE WILD SIDE qu’est-ce que c’est?  

On The Wild Side, c’est avant tout l’idée qu’aujourd’hui il y a un vrai besoin pour les cosmétiques de devenir « clean », ce qui va bien au-delà du bio actuel et qui concerne toutes les femmes. En créant On The Wild Side, l’objectif, c’est d’arriver au même niveau de qualité que les cosmétiques conventionnels, mais 100% naturel afin d’éradiquer tous les produits synthétiques. Toujours, dans une démarche respectueuse de la peau (pas d’huiles essentielles, mais des huiles végétales), les actifs sont issus de cueillettes sauvages. Les cueilleurs connaissent parfaitement le monde végétal et vont donc les chercher directement dans leurs environnements naturels. Anne-Sophie, a donc pris de la sève de bouleau et du bourgeon de hêtre qui se retrouvent désormais dans les formules de ses produits.

« Une démarche de la plante jusqu’à la peau avec un vrai suivi de tous les maillons de la chaîne. »

 

A propos de l’équipe ?

L’aventure a commencé seule, mais elle s’est toujours dit que ce serait une aventure collective. Depuis quelques mois, un ancien collaborateur, chef de produit de chez L’Oréal, l’a rejoint. Ce qui est intéressant, car leurs profils sont différents mais on retrouve tout de même une complémentarité au niveau de l’expérience. Lui s’occupe de tout ce qui touche à l’écosystème digital.

Anne-Sophie: « J’aime bien ce principe de travail virtuel, ça décloisonne les manières de travailler, on reste hyper connectés et réactifs même en étant éloignés. »

 

Pourquoi le nom « On The Wild Side » ?

Anne-Sophie: « Je ne voulais pas un nom de marque. Je pensais au Wild et j’adore la chanson Walk on the Wild Side, cette chanson me parle beaucoup dans le sens où on va chercher quelque chose de profond, de caché dans sa personnalité, ce qui faisait écho au concept de la marque. C’est aussi ce que je ressentais dans ma démarche entrepreneuriale, aller chercher au plus profond de moi l’envie de me dépasser. »

 

Que représente Le Campement pour le développement de On The Wild Side ?

Anne-Sophie: « La première démarche entrepreneuriale que j’ai effectuée, c’est de prendre un bureau à Darwin dans l’espace de Coworking avant même d’arriver ici à Bordeaux. L’environnement de Darwin correspondait vraiment à ma démarche, à mes valeurs et à celle de mon projet. » Elle a donc rejoint, Darwin en commençant par intégrer Les Premières puis elle est maintenant au Campement depuis janvier 2019. Une vraie volonté de rester dans ce cadre d’une part pour l’accompagnement qui aide à prendre les bonnes décisions ce qui est très précieux, pour la diversité des projets, mais également pour l’ambiance généreuse qui règne entre les campeurs avec toujours beaucoup de bienveillance.« Ce qui nous fait tous grandir et avancer plus vite ».

 

Et par la suite, quels sont les projets ?

Anne-Sophie: « On The Wild Side, c’est plus que des produits, c’est une philosophie, je décide de consommer différemment. Aujourd’hui ça commence avec des cosmétiques, car c’était mon domaine de compétence mais l’idée, c’est de pouvoir manger ONTWS, s’habiller OTHWS… Créer un vrai écosystème life style ».

 

Vous pouvez continuer à suivre l’évolution de On The Wild Side sur le compte Instagram: ICI

Et retrouver, l’ensemble de la gamme disponible à la vente sur le site internet: On The Wild Side

 

Crédit photo – Emeline Suberbere
Restez informé ! Inscrivez-vous à la newsletter du campement