Adopte Ma Boîte #2 : Quentin et Gaël les associés qui roulent » Pépinière Darwin
Darwin

Le Campement, la pépinière développement durable et innovation d'usages de la Ville de Bordeaux

Bordeaux

blog

24 septembre 2018 / 05h09 / Général

Adopte Ma Boîte #2 : Quentin et Gaël les associés qui roulent

 

C’était quand la rencontre ? 

Amis depuis plusieurs années, Gaël et Quentin se sont rencontrés alors qu’ils vivaient tous les 2 en Chine. Animés par une passion commune, les sports de glisse, les deux amis se sont rapidement retrouvés autour d’une problématique commune : la difficulté des transports à Shangaï. C’est de la qu’est né Elwing, avec la volonté de résoudre un problème quotidien en développant un objet qui les passionne.

Et l’idée alors ? 

L’envie commune d’entreprendre les a alors poussés à démarrer l’aventure à un moment de leur vie ou ils le pouvaient. Ils ont eu l’idée de mettre un moteur dans la roue d’un skateboard et de se lancer dans l’aventure des skates électriques. Ingénieur de formation technique pour Gaël et études de commerce pour Quentin, tout de suite ça match fort pour

 lancer l’affaire ! Les deux amis sont alors pile poil dans le bon timing pour se lancer :

Comme le dit Gaël : “J’étais dans une dynamique de travail ou je pouvais me permettre de changer d’orientation. On était chacun à un moment de notre vie ou on pouvait se lancer dans l’entrepreneuriat.”

Pour Quentin, l’idée d’entreprendre était présente depuis longtemps : « Avant Elwing j’ai eu d’autres projets d’entrepreneuriat mais qui n’ont pas abouti car ce n’était pas le bon moment, là on était tous les 2 dans une conjoncture qui faisait qu’on pouvait vraiment se lancer. »

La complémentarité ça vous connaît ? 

Quentin confie qu’«il est important d’être complémentaire dans la personnalité. C’est même plus important que les compétences que l’on peut avoir l’un ou l’autre. Au début on n’a pas bien travaillé là-dessus et ça peut générer des conflits. » Pour les deux associés il est important d’apprendre sur les tempéraments de chacun pour évoluer dans la bonne direction et dans une bonne ambiance.

Et parfois ça se chamaille ?

Les 4 premières années, Gaël était en Chine et Quentin en France ce qui était un peu compliqué à gérer : « On ne vit pas le même quotidien quand on est aussi loin. On tire chacun dans un sens et ça coûte beaucoup d’énergie, il faut savoir bien communiquer. Mais depuis que je suis rentré c’est beaucoup plus facile. »

Bien sûr et même si ça se passe très bien il y a parfois des désaccords chez Elwing mais les

 deux amis précisent « on n’a jamais eu d’échange très chaud, il faut être patient, ouvert d’esprit et ne pas partir dans les tours. S’il y a un souci, on refait le travail derrière pour s’aligner et ça roule. »

Cependant, pour les deux associés, il est important de bien travailler sur la vision, la mission et les valeurs de chacun. Si on veut avancer sans trop de freins il faut savoir laisser de la place à l’autre et le valoriser.

Un dernier petit conseil aux futurs associés ?

Les deux associés sont unanimes sur la question : « il faut se poser les bonnes questions, certains penseront qu’il faut être seul mais c’est hyper bénéfique d’être associé. Il faut démarrer en posant la vision et les valeurs de chacun, c’est simple, pour bien fonctionner il faut savoir si au départ il y a un partage. Ça va permettre de créer un réel climat de confiance et de partager les décisions. »

Vous aussi vous avez envie de rencontrer votre Gaël ou votre Quentin ? Rendez-vous le 13 novembre 2018 au Campement pour le 2ème édition d’Adopte Ma Boîte ! 

 

 

Illustration : Astuti Briard

 

Restez informé ! Inscrivez-vous à la newsletter du campement